Processus

Le Collectif Artemisiae sait que les artistes, et artistes femmes notamment, ont besoin de soutien. Notre objectif est d’apporter à l’ensemble des artistes qui se joignent à nous un soutien, par la création d’un espace qu’elles peuvent utiliser pour laisser libre cours à leur créativité, maintenir leur activité par la vente de leurs oeuvres et, dans un avenir proche, les exposer.

À l’aide des réseaux sociaux, nous rencontrons des talents et leurs proposons de faire partie de ce que nous souhaitons voir devenir une grande famille. 

Notre objectif est donc celui de deux jeunes passionnées, voulant créer une communauté de jeunes femmes dévouées à l’art et le rendant accessible. 


Comment avons-nous rencontré nos artistes ?

Avec Artemisiae, la rencontre se fait généralement par les réseaux sociaux. Léa Hoche et Léa Bichard découvrent un profil qui leur plaît, et contactent la personne, ou inversement !

A partir de là, une famille artistique s’est formée, apprenant à se connaître et se soutenant au quotidien.


D’où vient l’idée d’une exposition et comment fut-elle financée ?

A l’origine, Lea Hoche pensait créer une exposition avec d’autres femmes artistes. En parlant de son idée à Léa Bichard, elles émirent ensemble l’idée d’un collectif avec événements culturels.

Afin de créer l’exposition, les deux co-fondatrices décidèrent de donner à Artemisiae le statut d’association, ce qui fut réalisé le 28 mai 2021.

Par une campagne de crowd-funding (financement participatif) et de nombreuses économies, elles purent organiser l’exposition, avec l’aide des artistes, des bénévoles et de leurs proches.