Collectif Artemisiae : les origines d’un projet

Écrit le 30 octobre 2020

Le Collectif Artemisiae est une idée de Lea Hoche. Le confinement a marqué pour elle comme beaucoup d’autres un frein à l’inspiration, un arrêt net à la diffusion, et une frustration de l’artiste.

La culture, ses musées, ses expositions, tout fut stoppé avant de reprendre peu à peu à partir de mai. Les artistes se devaient de renaître après cette situation. Et l’idée est alors venue : un collectif par et pour les jeunes artistes, avec pour objectif par la suite de créer une exposition.

Les femmes artistes ont toujours été marginalisées, et l’évolution positive des mentalités à leur encontre n’est toutefois pas complètement acquise. Ce sont elles qu’il faut exposer avant tout, pour leur offrir la place qu’elles n’ont que trop rarement eue.

Ne souhaitant pas se lancer seule dans ce projet ambitieux et féministe, Lea Hoche fit appel à ses amies artistes, ainsi qu’une amie souhaitant se spécialiser dans la muséographie. Ayant toutes répondu positivement à l’appel, elles forment aujourd’hui le noyau central de cette nouvelle aventure, avec la conviction que celle-ci prendra de l’ampleur et créera un lien fort entre femmes artistes et public.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s